Accueil À la une Travailler en Australie : conseils et méthodes pour trouver rapidement un job

Travailler en Australie : conseils et méthodes pour trouver rapidement un job

par Mailoisinoz

Il y a quelques années, on disait que l’Australie était un peu l’Eldorado du travail, on pouvait trouver un job très facilement. Maintenant, ce n’est plus tout à fait vrai ! Il y a énormément de concurrence, notamment à cause de la hausse des départs en PVT.  Alors, comment trouver du travail en Australie ? Quelles sont les bonnes méthodes pour rechercher efficacement ? Je t’aide à y voir plus clair en te donnant tous mes conseils pour trouver rapidement un job et travailler en Australie ! 

Qui peut travailler en Australie ? 

La première chose à savoir, c’est que tout le monde ne peut pas travailler comme il le souhaite en Australie ! Si tu as un PVT (Permis Vacances Travail), aucun souci, mais tu seras limité à 6 mois maximum avec le même employeur. Ainsi, si tu recherches un travail pour la durée, ce ne sera pas facile avec un PVT, il faudra sans doute que tu trouves un sponsor. 

Si tu es étudiant, tu pourras également travailler mais attention, tu seras limité à 20h par semaine. Selon ton visa, les possibilités de travailler ne seront donc pas les mêmes ! Il faut bien que tu prennes ça en compte ! 

Travailler en Australie

Préparer sa recherche d’emploi en Australie

Cela peut sembler évident, mais une bonne recherche d’emploi demande de la préparation ! En effet, si une offre se présente à toi, tu dois pouvoir y répondre rapidement ! Voici donc ce que tu dois faire : 

Concentre-toi sur ta recherche d’emploi 

Mon premier conseil pour ta recherche de travail en Australie, c’est de concentrer toute ton énergie dans celle-ci. Je te déconseille de chercher un job seulement le matin et de finir ton après-midi à la plage, ce serait contre-productif. Si tu tiens réellement à te relaxer, prends une semaine de repos en amont puis lance-toi à fond dans tes recherches. 

Sois prêt à travailler en Australie à tout moment

Mon second conseil, c’est de te rendre prêt à l’emploi immédiatement. Ainsi, tu dois disposer d’un dossier de candidature COMPLET avec toi. Pour cela, tu dois avoir :  

  • Ta Tax File Number (TFN), qui correspond au numéro fiscal obligatoire pour travailler 
  • Ton numéro de téléphone australien, pour être joignable par ton futur employeur
  • Ton compte en banque australien avec ta superannuation ouverte 
  • Le RSA ou la White card qui sont des certificats obligatoires dans le secteur de la restauration et de la construction
  • Ton CV rédigé en anglais sans faute et correspondant aux standards australiens

Selon le secteur pour lequel tu veux postuler, il te faudra également la tenue adéquate pour travailler. Par exemple, si tu cherches à travailler dans la restauration prends un tee-shirt noir, des chaussures noires, un pantalon noir, etc…Il faut tout préparer pour être prêt à être embauché. 

Organiser sa recherche d’emploi en ville

Une fois que tu es prêt, dossier et tenue avec toi, il faut que tu organises au maximum tes recherches ! Pour cela, tu prends une carte de la ville afin de pouvoir tout quadriller

Tout simplement, tu vas planifier les rues dans lesquelles tu vas te rendre pour postuler dans TOUS les magasins, bar, restaurants, entreprises qui s’y trouvent. Je te conseille de commencer tes recherches dans le centre-ville. En effet, tout le monde risque de postuler au même endroit, ainsi, même si tu as peu de chances d’être retenu, cela te permet d’exercer ton speech en anglais. N’hésite pas à te présenter dans tous les magasins, quand bien même tu n’as pas l’impression qu’ils sont en train de recruter, tu seras peut-être surpris !

Travailler en Australie

Lorsque tu te rends dans un magasin, demande toujours à échanger avec le manager et ne laisse jamais ton CV à un salarié. En cas d’absence du manager, demande ses horaires de présence et présente-toi à nouveau lorsqu’il sera là. 

Une fois face au manager, tu lui expliques ta situation en essayant de le convaincre de te prendre pour la période dont tu as besoin. Plus tu vas chercher pour une longue durée, plus tu seras employable. Durant votre échange, signale-lui que tu es disponible à partir du soir même, en proposant 2H d’essai gratuit, cela marche très souvent ! En plus de maximiser tes chances, cela te permet de découvrir le métier et de gagner un peu d’expérience. 

À la fin de ta journée, si tu as remarqué qu’un ou plusieurs managers semblaient intéressés par ton profil, je te suggère d’y retourner le lendemain pour proposer une nouvelle fois ton aide (pas gratuitement par contre !). Tu peux également tenter de recontacter les managers par mail ou via Messenger, en visant la page d’entreprise. C’est un super moyen étant donné que les entreprises s’arrangent pour répondre le plus rapidement possible, généralement sous 2h à 4h grand maximum. Il est important que tu sois très persévérant dans ta recherche donc n’hésite pas à les relancer à plusieurs reprises. 

Si cela n’est pas concluant, poursuis tes recherches en t’excentrant du centre-ville. Cela te donnera plus de chances de trouver un travail puisqu’il y a moins de concurrence. Tu devras donc répéter ce même schéma de quadrillage que tu as utilisé en centre-ville tout en insistant régulièrement.

Travailler en Australie dans les fermes

Si tu souhaites faire une deuxième année de PVT en Australie, tu vas sûrement chercher un travail en ferme ! 

Des fermes, il y en a un peu partout en Australie, mais attention, il y a quelques arnaques à connaître ! Je t’en parle dans un autre article donc je ne vais pas m’étendre sur le sujet ici. En revanche, voici quelques tips pour t’aider à trouver du travail en ferme.

Travailler en Australie

Suis les saisons 

En effet, comme je te le disais, il y a des fermes dans toute l’Australie mais le climat n’est pas le même partout ! Pour cela, il est important de suivre les saisons, tu trouveras plus facilement du travail comme ça ! Je te conseille d’ailleurs de télécharger le Harvest Guide, le guide complet pour faire tes fermes en Australie en suivant les saisons. 

Regarde sur les groupes Facebook 

C’est une véritable mine d’informations ! Les backpackers se soutiennent entre eux, la communauté de français en Australie est vraiment très importante. Du coup, ceux qui quittent leurs fermes pourront ainsi proposer une place pour les remplacer ! 

Check toutes les sources d’informations 

Au-delà des groupes Facebook, tu pourras trouver de nombreuses informations de partout pour trouver du travail en ferme en Australie. Tu peux regarder sur les panneaux d’affichage quand tu arrives dans une ville (dans les auberges de jeunesse pas exemple), sur le site wikifarmaustralia, sur le site officiel du gouvernement : https://jobsearch.gov.au/harvest, etc. 

Développer son réseau

En plus de toutes ces pistes pour trouver du travail, un élément très important et souvent déterminant en recherche d’emploi, c’est le développement d’un réseau. Pour ça, il te faut informer tout ton entourage que tu es à la recherche d’un job.  Dès que tu rencontres des backpackers, des patrons qui sont intéressés mais qui ne peuvent pas t’embaucher, etc. Tu racontes à tout le monde que tu recherches du travail en Australie ! Personnellement, c’est ce qui m’a permis de trouver un chouette travail en boulangerie. Plus tu en parles, plus tu as de chances que quelqu’un ait une piste pour toi ! 

Les sites internet pour travailler en Australie

Ainsi, après le porte-à-porte, tu as également à ta disposition les sites internet. Par exemple, tu peux regarder sur Gumtree qui est l’équivalent de « Le Bon Coin ». Il te suffit de publier une annonce en disant que tu es en recherche d’emploi. Pour les filles, faites attention à vous car il y a toujours des mecs bizarres qui vont vous proposer des solutions incongrues comme des massages de pieds ou autres. Pensez à marquer « no sex, no massage » dans votre annonce. 

Il y a également le site Seek qui propose aussi des offres d’emplois bien qu’elles nécessitent un peu plus de qualifications parfois. Il y a également Airtasker, qui est une application. C’est un peu le Airbnb des jobs donc ça va te proposer des missions occasionnelles comme faire le ménage de trois heures dans telle ou telle maison, ce qui peut tout de même te faire un complément de revenu. Enfin, ce qu’il ne faut pas négliger ce sont les groupes Facebook. Rejoins plusieurs groupes car c’est là où les backpackeurs diffusent les annonces des jobs qu’ils quittent lorsqu’ils reprennent la route, c’est un élément à ne pas négliger. 

Travailler en Australie

Et si ça ne marche toujours pas ? 

Si au bout d’un mois, malgré ces conseils, tu n’as toujours pas trouvé de job, c’est qu’il y a un problème quelque part !

Il y a plusieurs possibilités. Soit ton CV est mal fait 🙈. Il ne correspond peut-être pas à la forme règlementaire du CV australien. En effet, le CV australien est différent du CV français, fais attention ! Autre possibilité, il comporte trop d’erreurs ! Dans ces deux cas, il est préférable de refaire ton CV. Fais-le relire par un anglophone pour être sûr qu’il n’y a pas d’erreurs. Soit c’est que ce n’est vraiment pas la bonne saison. Normalement, avec ces conseils, tu es censé trouver du travail rapidement, peu importe la saison. Si ce n’est pas le cas, va dans une autre ville. Ton niveau d’anglais peut également nuire à ta recherche s’il est insuffisant pour les jobs comme serveur ou vendeur. Si tu as besoin d’aide pour la rédaction de ton CV, je peux m’en occuper ! N’hésite pas à me contacter !

Dès lors, tourne-toi plutôt vers des jobs dans le ménage, dans la plonge ou dans le farmwork. Enfin, ça peut également être dû à un manque d’expérience. Evite donc les postes comme ceux mentionnés précédemment. Si jamais, malgré tout ça, tu ne trouves pas de travail, voici quelques solutions supplémentaires pour maximiser tes chances.

Travailler en Australie chez Uber Eats

Tout d’abord, tu peux travailler pour Uber Eats. C’est une possibilité assez particulière car lorsque tu deviens coursier chez Uber Eats, tu n’es pas considéré comme un salarié, il te faut créer un profil d’auto-entrepreneur. En Australie, l’équivalent de celui-ci est le statut Sole Trader, ce qui signifie que tu ne vas pas travailler avec un Tax File Number mais avec un Australian Business Number (équivalent d’un numéro SIRET français). Le gros inconvénient, c’est qu’Uber Eats ne va pas payer ta superannuation, ni tes taxes. C’est pour ça qu’il te faudra être très vigilant concernant les taxes qui te seront prélevées à la fin de l’année fiscale. Pour que cette option te soit rentable, il faudrait que tu travailles pour 25 à 30$ minimum. 

Travailler en Australie Uber Eats

Inscris-toi dans un programme cours + job

Si jamais tu ne te sens pas immédiatement d’attaque pour le monde du travail, tu as la possibilité de t’inscrire un programme cours + job dans une école. Grâce à cette méthode, tu iras en cours pendant 12 à 17 semaines afin de travailler ton anglais, puis, tu pourras enchaîner sur un job dans l’industrie de la restauration et de
l’hôtellerie. C’est la solution idéale si tu n’es pas très doué en anglais et que tu souhaites t’améliorer en théorie et sur le terrain. N’hésite pas à me contacter pour en savoir plus !

Tourne-toi vers les entreprises françaises

La dernière solution que je peux t’apporter c’est de postuler dans des boîtes françaises. Même si le but initial de ton voyage est de pratiquer ton anglais, travailler dans une entreprise française te facilitera bien de choses, de plus, tu pourras toujours pratiquer ton anglais sur ton temps libre !  

Voilà, maintenant tu as toutes les cartes en main pour trouver un job en Australie ! J’espère que tous ces conseils te permettront de trouver rapidement un job afin de travailler en Australie, pour mettre de l’argent de côté ou valider ton deuxième PVT 😉

Bonne chance dans tes recherches !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire